Loading...
Culture sur buttes aux Petits Jardiniers d’Eden 2017-07-03T02:49:32+00:00

Project Description

Les Petits Jardiniers d’Eden sont les membres d’une association qui utilise le maraîchage comme outil d’insertion professionnelle pour les jeunes en Nouvelle-Calédonie. Un agriculteur a mis à leur disposition près de deux hectares de terrain à mettre en valeur afin de produire des légumes pour le restaurant de l’association. Avec peu de moyens mais beaucoup de volonté, les terrains ont été défrichés et mis en culture.

Plan de la parcelle et réseau d’irrigation

 Le cours d’eau principal se trouvant à plus 300m de la parcelle, il leur était nécessaire de remplir des seaux d’eau à transporter en brouette pour arroser les premières cultures. Le temps de travail associé à l’irrigation ne permettait pas d’envisager d’augmenter les surfaces de culture, ni les volumes de production. Séduites par le projet, plusieurs personnes ont décidé de soutenir leur démarche en leur permettant d’automatiser leur irrigation. Ce sont désormais 5000m2 qui sont cultivés grâce à la mise en place de la station de pompage autonome et de deux Aqualone PLUS. Nous vous décrivons l’ensemble de l’installation sur cette page.

Installation d’un système de pompage autonome

 

Sans accès à l’électricité, il a été nécessaire de mettre en place un système de pompage autonome et automatisé au niveau du cours d’eau. Ce que nous avons cherché à faire c’est que lorsqu’aucun Aqualone PLUS n’est ouvert, la pompe s’éteigne et qu’elle redémarre lorsque l’un des deux Aqualone s’ouvre.

C’est une motopompe à essence Hayden qui a été choisie. Elle permet un débit de 30m3/h avec une hauteur manométrique de 40m, largement suffisante pour les besoins de l’exploitation. Notre choix s’est porté sur ce modèle notamment parce qu’il dispose d’un démarreur électronique.

Un mano-contact mesure le niveau de pression dans le réseau et va piloter le démarrage ou l’arrêt de la pompe. Lorsque l’un des Aqualone s’ouvrira, il va créer une chute de pression dans le réseau. Le mano-contact va le détecter, et lorsqu’il aura atteint un certain niveau, il va déclencher une impulsion électrique pour démarrer la pompe pour permettre l’arrosage. Lorsque le cycle d’arrosage d’Aqualone sera terminé, il fermera sa vanne et la pompe va finir de faire remonter la pression dans le réseau. Cette montée en pression va atteindre un niveau maximum à partir duquel le mano-contact va arrêter la pompe. De cette manière, le système maintient le réseau en pression permanente et ne démarre la pompe que lorsque c’est nécessaire.

Le ballon d’accumulation est une petite réserve d’eau qui permet notamment qu’un simple besoin de remplir un seau d’eau sur le réseau ne déclenche pas le démarrage de la pompe. Sans ce ballon (dont la taille doit être définie en fonction des besoins sur le réseau), la pompe va démarrer à chaque ouverture de robinet.

Installation d’Aqualone PLUS

 

Au départ de chacune des deux parcelles est installé un Aqualone PLUS. Chacune des parcelles nécessite plus que 1000L/h de débit, c’est donc une vanne à commande hydraulique de 1″ qui a été installée.

Pour plus d’information, lire nos guides Installer Aqualone PLUS et Comprendre le fonctionnement de nos vannes

Le système est ainsi complètement autonome avec une pompe qui ne tourne que quelques minutes par jour et qui va permettre l’extension progressive des surfaces cultivées.

Installation du réseau d’irrigation

Le réseau en place est composé de micro-asperseurs qui ne sont pas vraiment adaptés pour la culture de salades. Ils sont en cours de remplacement par un réseau de goutte-à-goutte avec des goutteurs espacés de 20cm ayant un débit de 2L/h. Ainsi la salade dispose d’un arrosage directement au sol, qui évite par exemple le développement de certaines maladies fongiques (en l’occurence la Cercosporiose en Nouvelle-Calédonie), ainsi que des brûlures de feuilles liées à un effet de loupe créé par les gouttelettes sur les feuilles.

Dans le cas où l’on ne peut pas faire varier le débit des goutteurs (ce qui est le cas du goutte-à-goutte) le bon réglage de la dose d’eau à apporter à la plante se fait grâce au goutteur à débit réglable d’Aqualone. Il est fourni lors de l’achat d’un Aqualone et peut venir remplacer le goutteur à débit fixe de 2L/h utilisé par défaut. Il sera ainsi possible de faire varier la durée d’un cycle d’irrigation en ouvrant ou en fermant ce goutteur intégré.

Attention, cette manipulation peut être contre-intuitive ! En effet, pour arroser moins il faut ouvrir davantage le goutteur intégré. Cela aura l’effet de remplir plus rapidement le conteneur d’Aqualone et de raccourcir la durée d’une irrigation. Si vous voulez irriguer davantage, alors faîtes l’inverse et fermez légèrement le goutteur de votre Aqualone.

Project Details

Categories: